Quels sont les bienfaits des poissons maigres

On entend par « poisson maigre » un poisson dont la teneur en graisses est comprise entre 1 et 4 % et dont l’apport calorique est inférieur à 100 kcal pour 100 g de poisson. Le poisson maigre est particulièrement apprécié dans le cadre d’une alimentation variée et est idéal pour la perte de poids. En plus de cela, il existe de nombreux autres avantages du poisson rouge pour l’organisme.

Qu’est-ce que le poisson maigre ?

Les types de poissons connus sous le nom de sébaste comprennent l’anchois, le bar, le barracuda, la morue, la plie, le merlu, la daurade, l’églefin, l’espadon, le flétan, la limande, la lotte, la morue, le merlan, le mérou, la perche, la raie, le rouget, le poisson plat, l’albacore, la truite et le turbot. L’abondance du sébaste permet de le consommer cru, selon la saison de pêche de l’année, ou congelé pour le déguster à tout moment de l’année.

Quelles sont les caractéristiques de ce poisson ?

Le poisson maigre est idéal pour les régimes où l’apport en calories et en graisses doit être réduit. Il est facilement digestible et contribue à une alimentation saine et à un système digestif fort. Ce poisson est pauvre en graisses et contribue à réduire le taux de cholestérol sanguin.

Les propriétés antioxydantes préviennent le vieillissement des cellules et aident à lutter contre les maladies cardiovasculaires, évoque les ANSES. Le poisson maigre a une teneur élevée en protéines, avec 17 à 18 g de protéines pour 100 g.

La valeur nutritionnelle du poisson rouge est riche et varie selon le type de poisson consommé. Beaucoup d’entre eux sont riches en vitamines B6, B12 et vitamine D.

Consommation des poissons maigres

La consommation de 100 g de poisson rouge fournit la moitié de l’apport journalier recommandé en vitamine B12, 20 % de l’apport nécessaire en vitamine B6 et 30 % de la vitamine D.

Comme les autres types de poissons, les poissons rouges sont riches en acides gras oméga-3. Ceux-ci sont particulièrement importants pour :

  • Maintenir le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Réduit le risque de maladies cardiovasculaires en améliorant la circulation sanguine et en abaissant la pression artérielle.
  • Il a également un effet anti-inflammatoire sur les affections chroniques telles que l’arthrose et les allergies respiratoires.
  • La présence d’antioxydants protège les cellules et prévient le vieillissement prématuré de l’organisme.
  • Contrôle et réduit efficacement les niveaux de mauvais cholestérol (LDL) et de triglycérides dans le sang.
Les Labels bio alimentaires en France
Les raisons de consommer des superaliments